AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-54%
Le deal à ne pas rater :
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
59.99 € 129.99 €
Voir le deal

 

 Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Serena Tasler-Black
Elève de 6ème année à Gryffondor
Elève de 6ème année à Gryffondor
Serena Tasler-Black

Messages : 901
Date d'inscription : 01/08/2009
Localisation : Cherche moi ! =p

Feuille de personnage
Relations - Liens:
Dédicace:
Patronus/Animagus:

Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ] Empty
MessageSujet: Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ]   Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ] Icon_minitimeMer 28 Oct - 23:36


    Serena grimpa en haut de la volière après le petit déjeuner, la lettre d'origine dans la main. Même si elle l'avait déjà en tête à force de la relire, Serena gardait toujours la lettre de son expéditeur à ses cotés pendant qu'elle écrivait la sienne. Décembre pointait son nez en déverssant ses paillettes humides qui blanchissait la chevelure blonde presque décolorée de la Gryffondor. Celle-ci sortit un petit rouleau de parchemin de sa cape, une plume et une petit fiole d'encre noire. Elle se stopa quelque seconde, la plume à un centimètre du papier, puis s'élança sans s'arrêter une fois jusqu'à la fin de sa lettre.



« Cher Patmol,

Désolée de n'avoir pas répondu plus tôt, j’ai été plutôt occupée ses temps-ci.
Comment ça va ? J’espère que tu vas bien.

Pour moi, tout va bien ici. Le temps maussade de Londres n’arrange pas mon humeur mais l’idée de passer Noël avec ma famille me fait tenir le coup. Décembre approche déjà à grands pas ! L’été est encore si présent dans mon esprit que les jours défilent sans que je ne les voie.

T’ai-je déjà dit que je passais les vacances de Noël à Aspen ? C’est une station de ski aux Etats-Unis. Je ne sais pas si tu sais ce qu’est le « ski ». C’est un sport moldu très apprécié par ceux-ci qui se pratique en glissant sur la neige. C’est très amusant d’après les maigres souvenirs de mon enfance ; j’étais déjà partie une fois en France avec maman lorsque j’avais 4 ans. Comme tu t’en doute, je ne m’en souviens plus très bien, mes souvenirs enfantins ne sont pas très utiles même en ayant recours à la magie. Ca doit remonter à trop loin, ça fait tout de même 12 ans. Qu’est-ce que les années passent vite ! Ca m’étonnera toujours.

Et toi ? Que fais-tu pour les fêtes ? Tu es toujours en froid avec ta famille ?

J’ai oublié mes gants en en bas, mes mains commencent à gercer, je crois donc que ça va être la fin de cette lettre.


J’attends ta prochaine réponse avec impatience.
Affectueusement,
Sunny. »



    [Serena relut encore une fois sa lettre, une seule lecture où ses doigts lui en voudront à vie. Elle cacheta la lettre et la fit porter à « Patmol » par un hibou de l'école, Switch étant déjà entrain de porter une lettre à sa mère. Au fil des lettres, Serena avait cessé de demandé à qui elle envoyait des lettres. Ca venait maintenant de manière naturelle. Fléchissant ses doigts pour qu'ils se dégourdissent, Serena regarda l'oiseau s'envoler dans le ciel avant de disparaitre derrière les tours. Un dernier soupire et Serena quitta la tour, songeant à la réponse qu'elle allait avoir de « Patmol ». Elle avait tardé à répondre - trop de travail - et esperait qu'il ne lui en voulait pas trop. Les exams approchaient bientot, quelque soit dans quelle année il était, et elle ne s'attendait pas à avoir une réponse de si tot. Enfin elle esperait qu'il ne prendrait pas 2 mois pour répondre tout de même [ hein Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
sirius o.black
Élève de 7ème année à Gryffondor
Élève de 7ème année à Gryffondor
sirius o.black

Messages : 1045
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 25
Localisation : Au terrain de quidditch, ou dans la salle commune

Feuille de personnage
Relations - Liens:
Dédicace: I BELIEEVEEEEE, I CAAAAAAAAN FLYYYYYYYYYYY :D
Patronus/Animagus: Hirondelle / Chien

Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ] Empty
MessageSujet: Re: Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ]   Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ] Icon_minitimeJeu 29 Oct - 15:29

    Sirius était dans les airs, pas dans ses rêves non, mais sur un balais, son balais. Il volait tranquillement, concentré, il suivait des yeux une petite balle. Ce n'était pas le vif d'or, non, juste une balle enchantée qu'il s'amusait à suivre le plus vite possible, dévellopant une agilitée propre à lui sur balais, volant, filant l'air aussi vite qu'il pouvait. Il ne cherchais pas à attrapé la petite balle, il n'était pas attrapeur, il était même poursuiveur, c'est pour ça qu'il filait à sa poursuite, faisant de temps en temps des loopings, il s'amusait comme un fou. Il était tout seul sur le terrain, enfin il n'était pas avec James et le reste de l'équipe, mais plus bas quelques groupies poussaient des cris d'exclamation le regardant, bavant presque [ xD ] en le suivant des yeux. Au bout d'un moment, il s'en lassa, regardant autour de lui, il vit alors arriver son hibou Duck. Duck ? Oui ça voulait dire canard, pour le simple fait qu'il l'avait sauvé des griffes d'un volatile ressemblant vaguement à un canard mais carnivore .. enfin bref. Il le laissa s'approcher, celui-ci hulula en se mettant sur son bras et Sirius le caressa quelques minutes. Un fin sourire s'étendit sur son visage en reconnaissant l'écriture de la jeune fille avec qui il correspondait. Lisant la lettre, il descendit petit à petit et s'installa, les jambes croisées sur la pelouse du stade. Faisant apparaître une plume et un parchemin il se mit à lui répondre :


      Chère Sunny,


    Cela ne fait rien que tu me répondes maintenant, même si tu me connais et que je suis pas très patient, ça me fait toujours plaisir de recevoir des lettres de toi, même trois ans après (;. Moi je vais bien, je sens que je vais attrapé froid à cause de toi car tu m'a coupé en plein entrainement de quidditch personel et que je suis en ce moment même assit, les jambes croisées à te répondre sur la pelouse ...

    ça à l'air super cool là ou tu vas allé ! Aspen, il me semble en avoir entendu parler, mais je ne me souviens plus où ! Bonne vacances alors pour toi ! J'espère que tu vas t'éclaté (;
    Moi, je suis toujours en froid avec ma famille, et je le serais jusqu'à la fin de ma vie, ces gens sont inobles, je me demande encore pourquoi j'ai put resté avec eux jusqu'à ma cinquième année ... enfin bref je vais pas t'embêter avec ça !

    Tu as remarqué qu'il fait de plus en plus froid, brrrh je sens que je vais tombé malade et je n'aime pas ça. Pour les fêtes, je vais chez mon meilleur ami Cornedrue, avec surement un autre Moony. Enfin bref, elles seront mieux déjà que chez mes parents ! Te gèle pas les doigts hein ?! Moi je vais rentré aussi d'ailleurs car là je commence à claqué des dents !

    J'aimerais bien un jour en savoir plus sur toi, quitte à te rencontré (:



      Bonnes fêtes si on se correspond pas d'ici là,
      Amicalement (:
      Patmol


    Sirius plia soigneusement la lettre. Il n'écrivait pas spécialement bien, mais il tenait à ce que le parchemin soit présentable pour cette Sunny. Il aimait bien correspondre avec elle, ça le changeait de ses amis d'habitude ... Donnant le parchemin à Duck, il le regarda s'envoler quelques instants puis un frisson le ramena à la réalitée. Il se leva et alla se changé après avoir prit une bonne douche chaude. Il remonta donc jusqu'à la tour des Gryffondors.


[ j'ai pas encore corrigé les fautes désolé si y en a beaucoup XD ]

______________________
    Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ] Blairnate2 Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ] 1127-711
    I BELIEVE I CAN FLY . In love d'une jolie brune ; Maraudeur et très modeste =D.
Revenir en haut Aller en bas
http://soispascon.fr
Serena Tasler-Black
Elève de 6ème année à Gryffondor
Elève de 6ème année à Gryffondor
Serena Tasler-Black

Messages : 901
Date d'inscription : 01/08/2009
Localisation : Cherche moi ! =p

Feuille de personnage
Relations - Liens:
Dédicace:
Patronus/Animagus:

Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ] Empty
MessageSujet: Re: Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ]   Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ] Icon_minitimeJeu 29 Oct - 19:54


    Serena avait reçu la lettre le lendemain matin, au petit déjeuner. Certes, elle attendait sa réponse avec impatience mais elle ne s’imaginait pas qu’il répondrait si vite. Un sourire aux lèvres, elle glissa la lettre dans son sac, loin des regards curieux de ses amis qui ne cesserait de la questionner et de savoir qui lui écrivait. Elle-même ne le savait pas d’ailleurs. Serena reprit son petit déjeuner tranquillement avant de quitter la table en direction des cachots.

    Serena ouvrit la lettre seulement le soir dans son lit. Elle n’avait pas pu avant, ayant un devoir à faire du jour au lendemain qui lui a prit toute la soirée. Elle la lut avec attention, esquissant un sourire à certain passage. Elle la rangea dans sa table de chevet lorsqu’elle termina de la livre et s’endormit en pensant à la réponse.
    Le lendemain soir, dans la salle commune, Serena sortit un rouleau de parchemin, une bouteille d’encre et une plume et s’attaqua concrètement à la réponse
.


« Cher Patmol,

Oh je me sens très honoré mon cher que tu daignes me répondre si rapidement ! Tu dois t’en douter, les exams encore les exams ! Maintenant que la plupart son passé, j’aurais plus de temps. Que j’accorderais totalement aux prochaines lettres qui te seront adressé bien entendu. Ainsi ta patience pourra hiberner le long hiver qui nous attend. Haha

Et maintenant tu mets sur mon dos ton petit rhume que tu aurais attrapé, hum ... pas plutôt en te baladant dans les couloirs les soombres nuits ? Oui oui je m'en souviens ! Les points de ta maison de doivent pas voler bien hauts dis moi. Si j’étais préfète ça serait avec plaisir que j’essaierais de te surprendre (;

Oh ne t'inquiète pas, ça ne m'embête pas. Moi aussi j'ai un coté de famille pas joli joli. A croire qu'on a la même ! [ xD ] Je ne les ai rencontré que de très rares fois et ça s’était toujours mal terminé. Ma mère n’aime pas qu’on en parle, d’ailleurs avec elle parler de choses sérieuses est impossible. Et la voir seulement pendant les vacances n’arrange rien, - c’est l’inconvénient des internats.

Je pense que tu seras vivement déçu si tu me rencontres. Comme tu dois t'en douter j'éblouis tout le monde sur mon passage au premier abord mais je me couche très vite. Haha soleil t'as fait le rapprochement ?
Mais un jour sera bientôt peut-être ? Je n’entends pas là pas une rencontre non, je préfère garder encore un peu de mystère. Sinon, que me restera-t-il ?
Mais pose toutes les questions que tu veux, j’y répondrais avec grand plaisir. Et un an de courrier, ce n’est pas assez pour connaître une partie de Sunny ?

Oh chouette, j’espère que tu vas bien t’amuser. J'aurais adoré avec ma meilleure amie avec moi pendant une fête aussi festive que Noël. Mais tu vis pas déjà chez ton meilleur ami pendant les grandes vacances ? Je dois bien me douter que les fêtes ne devaient pas être joyeuse avec ta famille. J’ose même pas imaginer ce que ça serait avec la mienne ! On est tellement à l’extrême opposé ! Je m’estime heureuse d’avoir ma mère rien que pour moi. Je suis trop possessive, je n’aurais jamais supporter d’avoir un frère ou une sœur je crois.

Tu prendras note que ma lettre est beaucoup plus longue que les autres, je l’écris bien au chaud devant le feu de cheminée de la salle commune. Rester dehors en ce temps est insoutenable. Comment fais-tu pour jouer au Quidditch alors qu’une tempête de neige menace de tomber à tous moment ? Tu as bien du courage. Tu maîtrises le sortilège de réchauffement j’espère !

Je te raconterais comment j’ai dévalé les pistes dans ma prochaine lettre !


Bonnes fêtes à toi aussi ! Fais pas trop de bêtises ;D
Affectueusement,
Sunny. »



    Serena plia soigneusement la lettre et la cacheta avec la bougie qui se trouvait au dessus de la cheminée. Elle sella la lettre avec un tampon qui lui était propre, un S pour Serena et pour Sunny aussi. Pourquoi Sunny d’ailleurs ? C’était comme ça que l’appellait sa mère. Son rayon de soleil. Et ses cheveux blonds comme un champs de blé en plein été. Et ça commençait par un S, comme son prénom. Serena avait écrit ce surnom instinctivement la première fois qu’elle avait répondu à Patmol, suite à une erreur de destinataire. Et depuis, ils n’avaient cessé de s’écrire, de parler de tous et de rien, de confier des choses qu’ils ne diraient pas à certaines personnes même les plus proches. C’était parfois plus facile de parler à quelqu’un qu’on ne connaissait pas directement. On ne sent pas son regard plein de jugement peser sur vous. Serena aimait ça. La jeune femme glissa la lettre dans son sac, la remettant à son hibou la prochaine fois, elle était trop bien installée dans les bons fauteuils de la salle commune pour y bouger.

    Elle envoya la lettre en fin de semaine, lorsque Switch se posa sur son épaule pendant le petit déjeuner.
Revenir en haut Aller en bas
sirius o.black
Élève de 7ème année à Gryffondor
Élève de 7ème année à Gryffondor
sirius o.black

Messages : 1045
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 25
Localisation : Au terrain de quidditch, ou dans la salle commune

Feuille de personnage
Relations - Liens:
Dédicace: I BELIEEVEEEEE, I CAAAAAAAAN FLYYYYYYYYYYY :D
Patronus/Animagus: Hirondelle / Chien

Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ] Empty
MessageSujet: Re: Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ]   Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ] Icon_minitimeSam 16 Jan - 15:14

    Sirius avait reçu la réponse de sa Sunny avant de partir en vacances. Pourtant, le soir même après l'avoir reçu par Duck, il devait mettre au point une blague. L'oubliant complètement, le lendemain il l'a fourra vite dans sa valise, étant en retard comme d'habitude et prit ensuite ce grand train rouge pour la banlieu de Londres. Il était content, il allait passé ses vacances avec sa seconde famille : les Potter. En plus, Remus allait les rejoindre pour fêter Noël, sa période lunaire étant passée. C'est une fois au Manoir Potter, la valise commençant à se défaire qu'il remarqua la lettre. La dépliant, il l'a parcourut du regard brèvement en souriant. Ce ne fut que le soir même, dans les couvertures, au chaud et tranquille qu'il rédigea sa réponse.

      Chez Sunny-chou,


    Oui oui, je t'ai trouvé un surnom ^^, un peu bête j'avoue mais c'est sortit tout seul. Je viens à peine ce matin de découvrir ta lettre, enfin .. re-découvrir. Le moment ou Duck mon hibou me l'a donné, j'avais quelque chose de prévu. De ce fait, le lendemain beaucoup se sont retrouvé affublé de tutus roses à leurs réveils, mais aussi j'ai été en retard. Je viens de te dévoilé une partie de moi, il y a beaucoup de blagueurs à Poudlard tu vois, et quelque fois ça fait du bien. Puis, en revenant à ce que je disais, j'ai eu tout juste le temps de la fourré dans ma valise et je l'ai découverte ce matin.

    J'espère que ça c'est bien passé le commençement de tes vacances d'hiver, tu me raconteras tout hein. Moi je suis heureux, je n'ai pas eu à retrouvé ma .. famille, j'aime pas dire ce mot par rapport à eux, et je suis dans ma seconde famille. Celle de mon amie Cornedrue, ce sont des gens complètement gentils, doux et aimants. Très compréhensif aussi et même si je suis gêné de m'imposer comme ça, ils m'acceptent. En plus, mon deuxième meilleur ami va venir aussi ! Je sens que mes vacances vont bien se passé et j'en suis terriblement content. Mon dernier ami, lui passe ses vacances avec son père, c'est dommage.

    J'avoue, côté famille on dirait qu'on a la même ! Serait tu ma demi-soeur, ma tante, ma petite cousine cachée ? Je rigole ^^ , Même si cela aurait été marrant.

    Pourquoi dis tu ça ? J'en serais plutôt ravie de voir ce jolie soleil, sunny Wink Moi, avec mon surnom ... Patmol .. ça aide pas trop n'est-ce pas ! Disons que j'adore les chiens ..

    Tu me diras ce que tu as reçu à Noël ? D'ailleurs, je te passe un petit présent, allant avec la lettre ... je ne savais pas trop quoi t'offrir, j'espère que ça te plaira.

    Passe de bonnes fêtes et bouffe pas trop de neige Wink
    Affectueusement, Patmol


    Sirius relit vite fait sa lettre, il l'a trouvé pas très très intéressante mais se rattrapera dans la prochaine. Un petit sourire sur les lèvres, il sortit de sa valise un bracelet en argent ou il y était gravé un chien tout foufou levant la tête vers un soleil. Cela lui avait couté assez cher de le faire gravé, mais il était content du rendu. Donnant la lettre à Duck, il y accrocha le boitié magiquement afin que ça ne se perde pas en route.



    [ Désolé pour les fautes, je corrigerais quand j'aurais OpenO. ]

______________________
    Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ] Blairnate2 Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ] 1127-711
    I BELIEVE I CAN FLY . In love d'une jolie brune ; Maraudeur et très modeste =D.
Revenir en haut Aller en bas
http://soispascon.fr
Serena Tasler-Black
Elève de 6ème année à Gryffondor
Elève de 6ème année à Gryffondor
Serena Tasler-Black

Messages : 901
Date d'inscription : 01/08/2009
Localisation : Cherche moi ! =p

Feuille de personnage
Relations - Liens:
Dédicace:
Patronus/Animagus:

Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ] Empty
MessageSujet: Re: Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ]   Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ] Icon_minitimeDim 17 Jan - 21:00

    Serena ne remarqua la lettre que la veille de la rentrée. D’ailleurs, elle s’en voulait un peu : cette lettre trainait sur le recoin de son chevet depuis une semaine, sans que Serena ne l’ouvre et n’y prête attention. Elle s’était beaucoup trop amusé à Aspen et en avait un peu oublié son cher correspondant. Serena décacheta la lettre, et un petit paquet emballé tomba sur ses genoux. L’attrapant d’une main, Serena lut d’abord la lettre qu’elle tenait de l’autre main. Cependant, elle n’y répondit que le soir de la rentrée, au fond de son lit à baldaquin de la tour rouge et or.


    « Cher Patmol,

    Désolé, pour toi, je n’ai pas trouvé de surnom. Je cherche, je cherche, la prochaine fois qui sais ?

    Aspen, c’était tout simplement AWESOME !! Tu sais que je gère sur la neige ? Eh ouais Cool Et si tu me crois pas, regarde la pièce jointe ; )
    J’ai juste passé des vacances extra, tu peux pas imaginer. Et j’étais contente de revoir ma mère, elle m’avait beaucoup manqué depuis cet été, je n’ai pas eu le temps de me rendre à Londres lors des vacances d’octobre. On est restée 10 jours dans un chalet aux Etats-Unis, une station de ski moldu puisque ma mère s’est retirée du monde magique. Je ne sais toujours pas comment elle fait ! La magie fait partie de moi, jamais je ne pourrais m’en séparer !
    Bref, je commence mon récit en détail ; c’est toi qui l’avait demandé, ne viens pas te plaindre après que la lettre soit longue ! J’ai tout d’abord rejoint Londres, pour préparer mon séjour avec ma mère. J’ai du virer tous livres magiques, chaudrons et j’ai même du me séparer de Switch  On partait en compagnie de moldus, donc il ne fallait pas que j’emmène des choses suspectes à leurs yeux. Pendant deux semaines j’ai été coupé du monde magique ! Une torture littéralement. J’ai cependant caché ma baguette dans ma valise, on ne sait jamais, plus quelques bouquins et mon nécessaire à potion, je trouverais toujours une casserole pour préparer une potion. J’ai ensuite pris l’avion pour me rendre aux Etats-Unis. L’avion, c’est une sorte de grosse maison volante que les Moldus utilisent pour se rendre d’un point A à un point B. Souvent de longues distances. Et c’est atrocement ennuyeux là dedans parce que tout le monde dort. J’ai due passer 12h à coté d’un petit môme qui ne cessait de rigoler bêtement devant un dessin animé avec animaux de la jungle, et qui n’arrêtait pas de changer « I like to move it move it ! » en chœur avec la télévision. (télévision : écran où sont passées des vidéos). Enfin sur le territoire américain, je ne vois que de la neige et ça me fait retomber à 5 ans d’âge mental. C’est fou comment le fait de voir une étendue blanchâtre peut te retourner le cerveau ! Bref, je vais m’installer dans ma chambre et là oh surprise, je la partage avec une inconnue Moldue. Donc tant pis pour mon entrainement pour le professeur Slug’. Elle était très gentille, mais on va l’avouer, un peu conne sur les bords. Elle était blonde, venait de Californie et disait qu’elle voulait absolument parler comme moi pour être à son juste rang. Apparemment, aux Etats-Unis, j’ai un accent snobe :O Une amie me l’avait déjà dit, lorsque j’ai passé mon été à New-York, tu t’en souviens ?, mais je pensais franchement pas qu’on allait me le ressortir. Bref Caroline, c’est son nom, voulait absolument tout savoir de moi, comment je faisais pour ne pas avoir de Blackeberry (téléphone portable très populaire aux USA), et comment j’avais les cheveux aussi blonds (oups, j’en ai un peu trop dis … mais n’essaie pas de me trouver dans les blondes de Poudlard, on est trop nombreuse Wink ) Oserais-je lui avouer qu’il fallait minutieusement étaler de la bave de Jobarbille ? Tu connais un de mes secrets de beauté maintenant lol. Mais mis à part ça, les personnes que j’ai rencontré étaient toutes plus adorables les unes que les autres. Je m’en veux un peu de leur mentir d’ailleurs, je ne pouvais pas leur avouer que j’étudiais dans une école magique. A chaque Moldu rencontrer, je fais croire que je suis dans un pensionnat en Norvège, et dès qu’ils me demandent de leur parler la langue, je leur sors des mots comme « Quidditch » ou « Evanesco ». Le langage magique à quelques avantages. Cependant, j’ai vraiment été très triste de ne pas les revoir, et de ne pas pouvoir rester en contact avec eux. C’est vraiment dommage, c’est une des choses que je regrette le plus quand je dois faire le voyage d’un monde à l’autre, on perd vachement de rencontres. C’est pourquoi j’ai profité un max des moments passés avec eux ! C’était party everyday et grosses rigolades sur les pistes. Le ski, c’est vraiment marrant, c’est encore mieux que de voler sur un balai ! On se sent rapide, libre, mais il faut tout de mettre mettre une grosse et souvent horrible combinaison de ski. Mais on a le réconfort d’un chocolat chaud après <3 Les 10 jours se sont passés trop vite. C’est passé en un clin d’œil ! J’ai due rentrer à Londres le lendemain du réveillon du nouvel an. Et puisque je n’ai pas eu le droit de faire mes devoirs magiques à la station, j’ai du me taper 4 jours de travail intensifs = =

    Et toi ? Chez ton ami Cornedrue, comment ça s’est passé ?

    Oh Patmol ! C’est trop gentil, merci. Je l’adore <3 Mais il fallait vraiment pas te donner tant de mal. Surtout que je n’ai rien à t’offrir en retour mis à part mes lettres et les récits de mes vacances.

    Concernant les cadeaux, j’ai eu de la part de ma mère un lecteur DVD portable – je me doute que tu ne sais absolument pas ce que c’est une sorte de machine, comme une télévision qui permet de diffuser des vidéos (les DVD) que tu mets dedans – des vêtements & sacs & accessoires en tout genre. Elle sait aussi bien que moi que je déteste m’habiller dans les boutiques de Pré-au-Lard ou du Chemin de Traverse, où tout se ressemble et où je ressemblerais à toutes les sorcières. Ma mère pensait surement que je m’ennuierais dans le train, en m’achetant ce lecteur, mais je pense qu’il va plutôt prendre la poussière, dans ma chambre à Londres. J’ai également reçu de la part de mon oncle et ma tante, moldus eux aussi, une panoplie de livres de cuisine (ma mère a du leur raconter que c’était ma passion, après qu’ils soient passé à l’improviste et que je séchais des herbes pour mes cours de potions).Et pleins de conneries & de friandises de la part de mes copines. Etonnamment, même mes ex m’offrent des cadeaux. Oh pas des cadeaux très élaborés, mais des attentions ou des cadeaux sous entendus. Une carte avec une fille blonde et un garçon blond, entrelacé avec Joyeux Noel, j’espère qu’on se reverra très bientôt. Heureusement qu’elles n’étaient pas toutes comme ça ! Mais c’est gentil de sa part tout de même/ Je dois avouer que je n’ai pas eu le courage ou l’envie. Mais je me sens un peu honteuse, de ne pas y avoir pensé. Je sens venir ton autre question : et ton père ? Il est mort il y a un an – je crois que je ne te l’ai pas encore dit – donc rien de sa part. Je vois tes yeux désolés à la lecture de ses quelques lignes, mais je suis désormais prête à en parler, j’ai franchie un cap. Et comme tu t’en doute, le reste de sa famille ne m’a rien adressé non plus. Et je doute fort qu’ils fêtent Noël. Sans oublier ton magnifique bracelet <3 Je tiens à te remercier encore.

    J’aurais bien aimé que tu sois mon frère. On a tous un grand frère relou :p Je plaisante, mais ça n’efface pas mes première parole. Mais malheureusement, je suis fille unique. Enfin, malheureusement non, puisque comme je te l’ai dit dans ma lettre précédente, je n’aime pas partager, j’aime avoir mon espace, qu’on fasse attention à moi …. Egoïste ? Un peu, je ne vais pas le nier mais on a tous nos défauts. Je sais que tu n’apprécie pas toujours ton frère mais au moins tu as quelqu’un.

    Je pense toujours que se voir est une mauvaise idée. Tu vas être déçu, je pense. Tu t’attendras à une fille extra et tout et tout et tu tomberas sur .. bah moi. Je n’irais pas jusqu’à dire que je suis lisse, mais je suis pas exceptionnelle. Je ressemble à toutes les filles. Tu as peut être entendue parler de moi à Poudlard, en bien ou en mal, mais je ne pense pas que ça t’aie marqué. C’est vrai que c’est fou ce que les élèves peuvent bien inventer ! J’ai entendu des histoires folles à mon sujet, qui me font bien rire à présent. Mais je pense que c’est pareil pour tous les élèves.


    Bonne rentrée, si c’est possible.
    Affectueusement, Sunny. »


    Serena plia le parchemin en deux, l’inséra dans une enveloppe et ajouta une photo. Cette photo, elle l’avait prise sur les pistes. Une fois rentrée chez elle, Serena les avait développés dans une potion spéciale pour qu’elles s’animent. Après les avoir doublé pour que sa mère en garde une copie, Serena eu l’idée de faire une copie supplémentaire pour son cher correspondant. Oh bien sur une photo où on ne la voyait que couverte et masquée, Serena tenait à garder un minimum d’anonymat. La jeune femme regarda une dernière fois la photo avant de cacheter l’enveloppe. C’était sa mère qui tenait l’appareil et on voyait Serena, en tenue de ski, couverte de la tête au pied. Un bonnet cachait ses longs cheveux blonds qui lui valaient ce surnom, Sunny, et de larges lunettes lui mangeaient le visage, la rendant ainsi méconnaissable. A l’instar d’une caméra, Serena faisait coucou à sa mère avec le sourire jusqu’aux oreilles, mit ses ski et avant de se lancer, fit un peace avec sa main droite puis dévala la piste. La photo montrait la jeune fille descendre toutes jusqu’en bas et lorsqu’elle fut arrêter, refaire un grand coucou avec de grands gestes avec un grand sourire qu’on voyait même avec la distance. Serena ne put cacher son sourire en regardant cette photo, elle n’avait pas pu lâcher son sourire durant ses 10 jours, à s’étonner qu’elle n’avait pas de crampes aux joues à l’heure d’aujourd’hui. Serena referma l’enveloppe et la posa sur son chevet, elle irait l’apporter à son hibou à la première heure le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ] Empty
MessageSujet: Re: Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ]   Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Dear Patmol ... [ PV SIRICHOU ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My life maraudeurs :: Poudlard :: Tours :: Volière-
Sauter vers: